• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Biblioteca Gnostica

     Livres en ligne de V.M. Samael Aun Weor

    La Gnose est un fonctionnalisme très naturel de la conscience,
    une Philosophia Perennis et Universalis.
    Incontestablement,
    la Gnose est la connaissance supérieure des choses.

  • Portada Biblioteca Gnostica 3

    MOURIR

    Il est urgent de désintégrer le Moi,
    de le réduire en poussière, dans le seul but
    qu'existe seulement l'Etre à l'intérieur de nous.

     

  • Eros And Psique

    Naître

    Il est de toute évidence impossible de célébrer
    la Nativité du Coeur si le Christ ne naît pas en nous.

    Celui qui veut célébrer avec jubilation la Nativité du Coeur doit
    fabriquer les Corps existentiels supérieurs de l'Etre.

  • San Pablo

    Se Sacrifier pour l'humanité

    Le Troisième Facteur fondamental de la Révolution de la Conscience
    consiste à se sacrifier pour l'humanité,
    à montrer le chemin aux autres ;
    là est la charité bien comprise, là est l'amour.

  • Cristo Pancrator

MM01 L'Eden

L'Eden, c'est le monde éthérique. L'Eden est le Sexe même. Le monde éthérique est la demeure des forces sexuelles. Le monde éthérique est l'Eden. Nous sommes sortis de l'Eden par les portes du Sexe, c'est par ces portes seulement que nous pouvons rentrer à l'Eden.

Nous ne pouvons entrer à l'Eden par de fausses portes ; nous devons y entrer par la même porte par où nous en sommes sortis.

Le gouverneur de l'Eden est le Seigneur Jéhovah. Le Seigneur Jéhovah demeure dans l'Eden. Le Seigneur Jéhovah réside dans le monde éthérique, car le monde éthérique est l'Eden. Le monde éthérique est le Paradis.

L'Ether est le cinquième élément de la nature. La couleur bleue que nous apercevons sur les montagnes éloignées est l'Ether de l'Eden. Dans les temps futurs, le monde éthérique deviendra visible et tangible.

Dans les temps futurs, les Dieux élémentaux du feu et de l'air, de l'eau et de la terre, deviendront pour nous visibles et tangibles dans notre espace.

Tout sort de l'Ether, tout retourne à l'Ether. L'Ether est le Jardin d'Eden.

 

 

MM02 Le Labarum du Temple

MM02 Le Labarum du Temple

La matie premie du Grand-OEuvre, c'est le Semen christonique.

Le Semen est l'eau pure de la vie. Le Semen est l'eau de tout ce qui existe. Le Semen est l'eau de la Gene. Une plante sans eau se desshe et meurt. L'eau des plantes est un Semen val. Le Semen val se transforme en feuilles, fleurs et fruits. Les combinaisons de cette substance infinie sont merveilleuses.

La mer est le Semen de la plane terre. Tout sort de la mer, tout retourne la mer. Nous avons la mer dans nos glandes sexuelles. Dans nos eaux sinales est enfermle myste de la vie. Les continents sont sortis de la mer et ils retourneront la mer.

Nous sommes issus du Semen spermatique du premier instant. Les animaux de toute espe portent le secret de leur existence dans leurs eaux sinales. Les hommes ne voient que les particules grossies de matie physique qui forment l'orce matielle des eaux pures de la vie.

Dans l'Eden, nous connaissons les eaux de la mer de la vie. Dans l'Eden, nous voyons ces eaux de la Gene resplendir de gloire. De cette Materia prima du Grand-OEuvre est sortie toute la crtion. Les combinaisons de la substance infinie sont merveilleuses. Dans l'enceinte sacr des temples, il y a toujours un vase sacr rempli d'eau pure de vie ; c'est le Labarum du Temple. Celui qui boit de cette eau de vie ernelle n'aura plus jamais soif, et des rivies d'eau pure sourdront de son ventre.

Ces eaux sont les eaux d'Amrita. Amrita, c'est la Mulaprakriti des Orientaux. Lorsque la Grande Nuit arrivera, tout l'Univers sera ruit son Semen. L'Univers est sorti de l'eau et il retournera l'eau.

L'eau pure de vie, c'est le Labarum du Temple. Les eaux de la Gene sont gouverns par les rayons de la Lune et par les Dieux entaux des eaux.

MM03 Les cygnes du Paradis

Le cygne Kala-Hamsa posé sur une fleur de lotus flotte sur les eaux pures de la vie. Kala-Hamsa signifie : « Je suis Lui », « Je suis Lui », « Je suis Lui ». En d'autres termes, nous pouvons dire : « L'Esprit de Dieu flotte à la surface des eaux ».

La Divinité respire sur la mer de l'Eternité. Dieu est à l'intérieur de nous-mêmes et c'est à l'intérieur de nous-mêmes que nous pouvons le rencontrer. Je suis Lui, Je suis Lui, Je suis Lui.

Dieu est Amour. L'Amour se trouve immanent et transcendant dans chaque goutte du grand océan. Nous ne pouvons rencontrer Dieu que dans le Sexe et dans l'Amour. Le cygne représente l'Amour. L'Amour se nourrit seulement de l'Amour. Le cygne est né pour aimer ; lorsque l'un du couple meurt, l'autre cygne meurt de tristesse.

Dans l'Eden, les cygnes sont présents à la table des Anges. Ils élaborent, dans la blancheur immaculée de leur jabot, des breuvages ineffables que les Dieux boivent dans leur coupe diamantine. Les combinaisons de la substance infinie sont merveilleuses. Le Semen que nous portons dans nos glandes sexuelles est la substance infinie du grand océan. Les multiples combinaisons de cette substance infinie se transforment en continents remplis de plantes, de fleurs et de fruits.

Les multiples combinaisons de cette substance infinie donnent naissance à toute la création, oiseaux et monstres, hommes et bêtes.

Tout sort des eaux séminales de la Genèse. Dans ces eaux souffle l'Amour. Parsifal a brisé son arc, accablé de remords après qu'il eut tué le cygne près du château de Montsalvat.

Le cygne de Léda nous rappelle les enchantements de l'Amour.

Le cygne de l'Amour rend fécondes les eaux de la vie. Le feu de l'Amour fait jaillir la vie du sein du grand océan. L'eau est l'habitacle du feu. Le feu sexuel sommeille dans les eaux pures de la vie. Le feu et l'eau unis en une transe d'amour ont engendré tout l'Univers. Dans nos eaux séminales respire le feu de l'Amour. Le feu de l'Amour rend fécondes les eaux de la vie, le cygne de la vie. Le cygne symbolise l'Amour. Le cygne ne se nourrit que d'Amour ; lorsque l'un du couple de cygnes meurt, l'autre succombe de tristesse.

 

MM04 L'acte sexuel dans l'Eden

Dans l'Eden ne règne que la chasteté. Dans l'Eden, la sexualité est aussi pure que la lumière des Elohim. Cependant, il y a aussi l'acte sexuel dans l'Eden. Plantes et fleurs, arbres et Dieux, oiseaux et reptiles, animaux et hommes, tout sort du Sexe. Sans le Sexe, aucune création n'est possible.

Les plantes ont, comme les hommes, un corps, une âme et un esprit. Les âmes végétales sont les élémentaux de la nature. Toute plante, tout arbre, toute herbe, possède son individualité particulière.

Chaque plante est une individualité de corps, d'âme et d'esprit. Ce sont les Anges innocents de l'Eden. Ce sont les élémentaux de l'Eden. Ces élémentaux se répartissent en familles végétales que les botanistes classifient avec des noms latins.

La magie végétale nous enseigne à manipuler les élémentaux des plantes. Ces familles végétales ont, dans l'Eden, leurs temples et leurs Dieux. Les Dieux de l'Eden sont les Rois élémentaux de la nature. Aucune plante ne pourrait donner de fruits sans l'Amour et sans le Sexe. Les élémentaux des plantes aussi savent aimer. Le lit nuptial de ces êtres ineffables de l'Eden est formé des racines des plantes et arbres. Les élémentaux des plantes s'unissent sexuellement, mais savent se retirer à temps pour éviter l'éjaculation séminale. Lorsqu'il y a connexion sexuelle, la graine séminale passe toujours à la matrice, sans qu'il soit nécessaire d'éjaculer le Semen.

Ainsi la femelle est-elle fécondée ; et la vitalité interne fécondée fait jaillir le fruit. Les combinaisons de la substance infinie sont merveilleuses. L'Ether de la vie sert alors d'instrument pour la reproduction des plantes.

L'Ether chimique permet les transformations végétales ; les éléments chimiques se transmutent, s'associent et se dissocient, et la plante se remplit alors de beaux fruits. Ainsi jaillit la vie. L'Ether lumineux teint de couleurs ineffables les fleurs, les fruits et toutes choses ; tout resplendit sous la lumière du Soleil. L'Ether réflecteur est alors un miroir ineffable où la Nature se récrée. Ainsi surgit la vie des entrailles de l'Eden. Les montagnes, dans l'Eden, sont bleues comme le ciel et transparentes comme le cristal. Lorsque l'homme se reproduisait comme les plantes, il vivait dans l'Eden.

Alors, les rivières d'eau pure de la vie déversaient le lait et le miel. L'homme parlait le grand Verbe universel de la vie, et le feu, l'air, l'eau et la terre lui obéissaient. Toute la nature se prosternait devant l'homme et le servait, car l'homme n'éjaculait pas sa liqueur séminale. L'homme s'unissait sexuellement avec sa femme et se retirait avant le spasme, pour éviter l'éjaculation séminale.

Pendant l'acte sexuel, les hiérarchies lunaires n'utilisaient qu'un seul spermatozoïde pour la reproduction de l'espèce ; un spermatozoïde peut facilement s'échapper de nos glandes sexuelles sans qu'il soit nécessaire de répandre le Semen. Ainsi la femme est-elle fécondée, ainsi naît la vie. C'est là l'Immaculée Conception.

Dans l'Eden demeure une vierge ineffable en relation avec la constellation de la Vierge. Cet être travaille avec les rayons de la Lune ; il est l'Immaculée Conception, il est un Elohim primordial du Paradis.

Ceux qui reviennent à l'Eden le connaissent, car cet Elohim très pur gouverne l'Immaculée Conception.

Béni soit l'Amour. Dieu resplendit sur le couple parfait.

MM05 Lucifer

Si votre lampe est pleine d'huile, le Temple sera toujours rempli de lumière. Si vous répandez l'huile de votre lampe, le feu s'éteindra et vous vous enfoncerez dans les profondes ténèbres extérieures, où l'on entend seulement des pleurs et des grincements de dents. Le Semen est la demeure du feu. Si vous répandez le Semen, vous perdrez le feu et vous vous engouffrerez dans de profondes ténèbres. Le Semen est l'huile de votre lampe. Si vous répandez le Semen, votre lampe s'éteindra et vous vous enfoncerez dans les ténèbres des Lucifers. En d'autres termes, le Seigneur Jéhovah a dit : « De tous les arbres du Jardin vous pouvez manger, mais pas de l'Arbre de la Science du bien et du mal, car le jour où vous en mangerez, vous mourrez ! ». Dans l'Eden, les élémentaux ne répandent pas leur Semen. Lorsque nous répandons notre Semen, la lampe n'a plus de combustible, alors la flamme s'éteint et nous pénétrons dans les ténèbres de Lucifer. Le Semen est le combustible de la lampe. Aucune lampe ne peut brûler sans combustible. Où il n'y a pas de feu, il n'y a pas de lumière, et alors règnent les ténèbres.

Malheur à l'habitant de l'Eden qui ose répandre son Semen. Sa lampe s'éteindra, faute de combustible, et il s'engloutira dans les ténèbres des Lucifers. L'Arbre de la Science du bien et du mal, c'est le Sexe. Lorsque l'homme a mangé du fruit défendu, il fut chassé de l'Eden. Adam était tous les hommes de l'Eden. Eve était toutes les femmes de l'Eden.

En d'autres termes, quand Adam et Eve ont répandu l'huile de leur lampe, ces lampes s'éteignirent faute de combustible et ils sombrèrent alors dans de profondes ténèbres. Ce fut la sortie de l'Eden.

Le feu de l'Esprit-Saint est le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques.

Le feu de l'Esprit-Saint est la Kundalini, source de toute vie.

Le feu est enfermé dans le Semen. Si nous répandons notre Semen, le feu s'éteindra et nous entrerons dans le royaume des ténèbres. Lorsque l'homme a répandu son Semen, il est entré dans le royaume de Lucifer. Lucifer est un démon terriblement pervers.

Les Lucifers sont ses légions, qui le suivent et lui obéissent.

La passion sexuelle provient des Lucifers. Lorsque l'homme s'est laissé séduire par les Lucifers, il a répandu l'huile de sa lampe et il est resté dans les ténèbres. Il est donc sorti de l'Eden par les portes du Sexe et il est entré dans le royaume des Lucifers par les portes du Sexe.

Si l'homme veut retourner à l'Eden, tout ce qu'il doit faire, c'est remplir sa lampe d'huile et l'allumer. Il sort alors du royaume des Lucifers et pénètre dans l'Eden. Il sort des ténèbres et entre dans la lumière.

Page 1 sur 18

© 2022 Bibliothèque gnostique Samael Aun Weor. Tous droits réservés.