• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cours Ésotérique de Magie Runique - Le Roi Hélénos

Le Roi Hélénos

Alors qu’Énée, l’épique paladin troyen, approchait du riche palais du roi Hélénos, il eut l’étonnement et l’agréable surprise de voir avec admiration cette femme nommée Andromaque, celle qui fut l’épouse d’Hector, le Troyen qui mourut glorieusement dans la bataille au pied des murs glorieux de Troie.

Énée rendit grâces aux dieux saints (aux anges, archanges, principes, puissances, vertus, dominations, trônes, chérubins et séraphins du christianisme), il remercia du fond du cœur ces êtres ineffables d’avoir libéré cette femme en empêchant les Achéens de l’emmener captive à Mycènes.

 

Cours Ésotérique de Magie Runique - La Méditation

La Méditation

L’information intellectuelle n’est pas l’expérience vécue. L’érudition n’est pas l’expérimentation. Un essai, une preuve, une démonstration exclusivement tridimensionnelle n’est pas unitotale, intégrale.

Il doit exister une faculté supérieure au mental, indépendante de l’intellect, qui soit capable de nous donner la connaissance et l’expérience directe sur n’importe quel phénomène.

Cours Ésotérique de Magie Runique - Polyphème, le Géant Difforme

Polyphème, le Géant Difforme

Rappelez-vous, hommes et dieux, cette terre maudite où habitait autrefois l’immonde Polyphème, le géant difforme, toujours accompagné d’une centaine de ses frères, tous ses égaux par leur cruauté et leur monstrueuse stature.

Ulysse, l’astucieux guerrier qui détruisit des villes, accompagné de ses gens, se réfugia dans la grotte de l’ogre ; celui-ci, ne respectant aucun principe d’hospitalité, se mit à dévorer tous ses hôtes.

Cours Ésotérique de Magie Runique - La Rune Bar

La Rune Bar

runa bar

Dans la langue d’or, à l’aurore purissime du langage divin, nous découvrons avec un grand étonnement mystique que Bar, en syrien, veut dire “ fils ”.

Baron, en lui-même, se décompose en deux syllabes sacrées : bar et on, que l’on peut traduire intelligemment par “ fils de la terre ”.

© 2023 Bibliothèque gnostique Samael Aun Weor. Tous droits réservés.