• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’Éducation Fondamentale - Les Trois Cerveaux

Les Trois Cerveaux

La Psychologie Révolutionnaire de l’ère nouvelle affirme que la machine organique de l’animal intellectuel faussement appelé homme est tricentrée ou tricérébrée.

Le premier cerveau est enfermé dans la boîte crânienne. Le second cerveau correspond concrètement à l’épine dorsale avec sa moelle centrale et toutes ses ramifications nerveuses. Le troisième cerveau n’est pas situé en un lieu défini et ne coïncide pas non plus avec un organe déterminé. Réellement, le troisième cerveau est constitué par les plexus nerveux sympathiques et, de façon générale, par tous les centres nerveux spécifiques de l’organisme humain.

 

L’Éducation Fondamentale - Le Bien et le Mal

Le Bien et le Mal

Le Bien et le Mal n’existent pas. Une chose est bonne quand elle nous convient, et mauvaise quand elle ne nous convient pas. Le Bien et le Mal, c’est une question de convenances égoïstes et de caprices du mental.

L’homme qui a inventé les termes fatidiques Bien et Mal était un atlante du nom de Makari Kronvernkzyon, membre distingué de la Société Scientifique Akaldan qui était implantée dans le continent atlante submergé.

L’Éducation Fondamentale - La Maternité

La Maternité

La vie de l’être humain a commencé comme une simple cellule, sujette, cela va de soi, au temps extraordinairement rapide des cellules vivantes.

Conception, gestation et naissance, voilà le merveilleux trio par lequel débute toujours la vie de n’importe quelle créature.

Il est réellement surprenant de savoir que nous devons vivre nos premiers instants d’existence dans l’infiniment petit, chacun de nous converti en une petite cellule microscopique.

L’Éducation Fondamentale - La Personnalité Humaine

La Personnalité Humaine

Un homme est né, a vécu soixante-quinze ans et est mort. Mais où donc se trouvait-il avant sa naissance et où sera-t-il après sa mort ? La science officielle ne sait rien sur tout cela. Cette formulation générale résume toutes les questions sur la vie et la mort.

De façon axiomatique nous pouvons affirmer : “ L’homme meurt parce que son temps est terminé, il n’existe aucun lendemain pour la personnalité du mort. ”

© 2023 Bibliothèque gnostique Samael Aun Weor. Tous droits réservés.